Comment devenir architecte ?


Le cœur du métier d’architecte réside dans la conception de bâtiments, la réalisation et la direction des travaux. De l’élaboration des plans à la finition en passant par la construction, c’est lui qui supervise toutes les étapes des travaux. Mais comment en vient-on à exercer le métier d’architecte ? Trouvez les réponses dans cet article !

Quelles sont les formations pour devenir architecte ?

La formation au métier d’architecte se fait au minimum sur une période de 5 ans après le Baccalauréat. Ouvert pour les titulaires d’un bac S, c’est un cursus d’études que peu de bacheliers choisissent. Pour exercer le métier d’architecte, il faut obligatoirement obtenir le Diplôme d’État d’Architecte (DEA).  Sur le territoire français, seulement une vingtaine d’écoles nationales supérieures d’architecture sont capables de délivrer ce diplôme. Ce dernier peut être obtenu à l’École Spéciale d’Architecte (ESA) de Paris, mais aussi à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Strasbourg. Pour En savoir plus , vous pouvez visiter les pages de ces institutions.

Le diplôme d’études en architecture est obtenu en 3 ans de formation. Il faut ensuite 2 ans pour sa validation. Si votre objectif est d’ouvrir une agence, vous avez besoin d’un an pour être titulaire de l’HMONP (Habilitation à exercer la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre). La spécialisation nécessite une ou plusieurs années supplémentaires pour avoir le master. Vous avez l’option Diplôme spécifique aux Écoles d’Architecture (DPEA) pour les domaines du design, de l’architecture navale ou de la scénographie. Il y a aussi le Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en architecture (DSA) pour les branches du patrimoine et autres.

Quelles sont les qualités d’un architecte ?

Pour être architecte, la maîtrise du dessin et des outils numériques nécessaires à la conception sur ordinateur est indispensable. L’architecte mène les études de faisabilité de l’espace à construire puis réalise une première esquisse du projet qu’il remet à son commanditaire. Il tient compte des requêtes réglementaires, techniques et financières tout en respectant les exigences du client et en apportant son expertise. L’architecte doit pouvoir s’adapter au budget prévu par le client, le délai de livraison et les différents travaux à mener.

Une fois le projet en phase de validation, le client peut se charger de rechercher les différents prestataires (plombiers, menuisier, électriciens, etc.). L’architecte dirige le chantier jusqu’à sa finalisation. En plus d’être créatif, il doit pouvoir travailler en équipe car ses projets sont multiples. Maison, immeuble, bâtiment commercial ou industriel, parc, urbanisme… ses services peuvent être effectués pour le compte d’organisations privées comme publiques.