Pas la main verte ? Pas de problème


Comme tout être vivant, les plantes ont aussi besoin d’un endroit où ils pourront vivre, se développer et produire des fruits. Le terrarium est une surface préparée pour abriter des plantes spécifiques. Il en existe de plusieurs types et varient en fonction des plantes auxquelles elles sont destinées.

Quelles sont les plantes qui s’épanouissent en terrarium ?

Toutes les plantes ne sont pas susceptibles de s’épanouir en terrarium. Pendant que certaines y vivent et s’épanouissent convenablement, d’autres s’atrophient et meurent. En effet, les plantes qui arrivent à vivre en terrarium sont, entre autres, les figuiers, les bégonias, le lierre et les mousses, les violettes, les épiscia, les fougères et quelques espèces d’orchidées. Les plantes carnivores font également partie du lot des plantes qui se développent en terrarium.

En effet, avant que ces différentes plantes ne se développent en terrarium, elles ont besoin d’un certain nombre de critères. Un bocal transparent et adapté à leurs nécessités. Dans le bocal, il doit avoir une certaine profondeur afin que les racines ne soient pas limitées. Par ailleurs, ce bocal doit être solide et étanche. Ce sont les besoins primordiaux à prendre en compte. Pour le reste, il revient à chacun de faire le choix du style, de la place et de la surface qu’occupera le terrarium. Il en est de même pour la décoration. Cependant, il faudra veiller à l’emplacement du bocal. Tenir compte du fait que les plantes aiment la luminosité vous aidera à trouver l’emplacement idéal.

Tous ces critères respectés, vous verrez qu’avoir des plantes en bocal est passionnant.

Le terrarium : comment l’entretenir ?

Le terrarium, une fois en place, il va falloir l’entretenir. C’est vrai qu’il ne nécessite pas beaucoup de soin, mais il est important de lui porter attention. En effet, la plus grande attention doit se tourner à l’écosystème de l’espace. Cet écosystème ne doit pas varier. Le sol de l’espace doit être permanemment humide sans être noyé. Il faudra veiller tous les jours à ce facteur. La mousse pourrait vous aider dans ce contrôle d’humidité. Ainsi, lorsqu’elle commence à jaunir, c’est signe de sècheresse. Il va falloir arroser, et ceci, avec beaucoup d’attention. En outre, il faudra également veiller sur la condensation. Sa présence indique la modification de l’écosystème. Ainsi, une aération de l’espace intérieur s’avère nécessaire. Cependant, il faut veiller à refermer le bocal peu de temps après, pour éviter que les plantes n’en souffrent. Le nettoyage du terrarium et l’enlèvement des petites branches sèches s’avèrent importants. Pour ne pas se tromper sur comment entretenir les plantes en terrarium, il faudra se repérer sur des indications d’entretien.

Pour ce qui est du prix, le terrarium vous coûtera en fonction des plantes que vous voudrez y faire développer.